Un site exceptionnel
En 1642, sur une pointe située au confluent du fleuve St-Laurent et de la Petite Rivière, au Québec, Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve, fonde la ville de Montréal. Plus de 350 ans plus tard, ce site, qui est devenu aujourd’hui le 214 de la place d’Youville, fait l’objet de fouilles archéologiques. Un lieu exceptionnel à découvrir dans la section « Site ».
 
 
Des stages formateurs
Pendant plusieurs étés, le 214, place d’Youville se transforme en une école de fouilles unique. Rencontrez les stagiaires dans la section « Stages ». Laissez-les vous raconter leurs aventures.
 
 
Des fouilles passionnantes
Réaliser un programme de recherche au cœur d’une ville constitue un défi de taille. Pour découvrir les campagnes de fouilles réalisées depuis 2002, consultez la section « Fouilles ».
 
 
Des découvertes marquantes
Des spécialistes ont identifié diverses structures et artefacts retrouvés lors des fouilles. Découvrez les résultats des analyses les plus marquantes dans la section « Découvertes ».
 
 
Événements sur le lieu de fondation de Montréal
Journées portes ouvertes et table ronde sur le lieu de fondation de Montréal. Consultez la section « Événements » pour en savoir plus.
 
 
Ces pages Web nécessitent :
 
Safari (Mac)
 
À LA UNE
 
 
Un arrivage de la Saintonge
Les fragments d’artéfacts en céramique sont sans doute parmi les matériaux que l’on retrouve en plus grand nombre lors des fouilles archéologiques au Québec. Objets du quotidien par excellence, ils se déclinent en une très grande variété et constituent une des matières les plus utiles pour la datation et l’interprétation de nos sites.
 
 
 
Des découvertes scientifiques significatives sur le fort de Ville-Marie
Consultez les plus récentes découvertes archéologiques sur le fort de Ville-Marie, le tout dans un contexte historique.
 
 
 
La découverte du fort Ville-Marie
Depuis le 19e siècle, les historiens s’entendent pour situer le fort Ville-Marie sur une pointe de terre formée par la confluence du fleuve Saint-Laurent et de la petite rivière Saint-Pierre. Par contre, l’aménagement initial du fort n’est pas connu avec précision, ni pour ce qui est de ses limites, ni pour son organisation interne.
 
 
 
Qui est « CHARLOTE ROC »?
À l'été 2002, dans les couches datées de l'époque du château de Callière, un petit objet d’un intérêt tout particulier a été découvert... Il s'agit du décor d'un manche d'ustensile fait d'une plaquette en os, dans lequel est gravée à la main l'inscription « CHARLOTE ROC ».
 
 
 
 
Fouilles 2009
Pour une huitième saison consécutive, les fouilles ont été poursuivies à l’été 2009 sur le site de fondation de Montréal par une équipe composée d’archéologues professionnels et d’étudiants stagiaires. Les travaux ont permis la fouille complète de six nouvelles unités couvrant une superficie totale de 24 mètres carrés.